Né en 1956. Il étudie la musicologie à Lyon, la flûte à bec avec Gabriel Garrido à Genève et le hautbois et les anches renaissances avec Michelle Vanderbrouke et Michel Henry à Paris. Après la licence de musicologie, il passe avec succès les deux C.A. de Musiques Anciennes et de Flûte à bec.

Dès 1981, il commence une carrière d'instrumentiste en orchestre et en musique de chambre avec le trio de flûtes I Dilletanti (S. Marcq, C. Michon). Il est ensuite demandé comme soliste par L'Ensemble baroque de Limoges, L'Ensemble Jean-Marie Leclair, L'Ensemble baroque de Nice, avec lesquels il interprète un répertoire de concertos baroques dans les festivals français.

Photo : Manuel Manrique

Passionné par le chant, il fait travailler des chanteurs dans le cadre des stages de Beaune et d'Opéra Minima à Toulouse, puis fonde en 1990 l'Ensemble Doulce Mémoire, réunissant autour de lui de jeunes chanteurs et instrumentistes prêts à redécouvrir les techniques d'interprétations propres à la musique renaissance.

Depuis cette date, Denis Raisin Dadre se consacre entièrement à Doulce Mémoire, avec des concerts dans les grandes scènes et festivals français et internationaux, et une production discographique unanimement saluée par la critique, en proposant chaque année un rythme de créations soutenues et des programmes originaux.

Sa collaboration régulière avec des metteurs en scène (Philippe Vallepin, Mireille Laroche et la Compagnie Han-Tang Huefu en 1999, Lukas Hemleb pour une création en 2005) l’amènent aussi à proposer des spectacles théâtraux et musicaux, tels La Dive Bouteille autour de l’œuvre de Rabelais, ou La Roulotte du savetier Calbain donné quatre fois au Théâtre des Bouffes du Nord en 2001.

Par ailleurs, Denis Raisin Dadre poursuit de façon épisodique l’exploration du répertoire baroque avec Les Corsaires du Roy, ensemble formé de membres fondateurs de Doulce Mémoire (Jérémie Papasergio, Elsa Frank).

Il est également professeur au sein du département de musiques anciennes du CNR de Tours. Son enseignement se concentre sur la musique Renaissance, où il a en charge les ateliers d'improvisation et de diminution. Il est aussi sollicité pour participer à des académies pour de jeunes professionnels (telle l’Académie de Musique Ancienne de Gijon, Espagne) ou bien pour effectuer des interventions auprès de publics amateurs ou scolaires, à l’occasion des concerts de Doulce Mémoire.

Promu en 1999 au grade de Chevalier des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture, il assume à partir de 2004 la direction artistique des Estivales de Gerberoy, succédant au fondateur de ce festival, le pianiste Philippe Cassard.

page d'accueil